CRO : le processus éprouvé qui aide à transformer les navigateurs en acheteurs [Infographic]

Si vous pouviez doublez le pourcentage de personnes qui agissent sur votre site webDans quelle mesure cela ferait-il une différence pour vos résultats financiers ?

En réalité, le taux de conversion moyen de la plupart des sites de commerce électronique et des sites générateurs de prospects se situe entre 2 et 3 %. Oui.

Cela signifie qu’environ 98% de vos visiteurs partent sans avoir converti.

La raison principale pour laquelle ces les taux de conversion sont si faibles que de nombreux consommateurs ont du mal à naviguer sur votre site.

Trop de marques conçoivent pour elles-mêmes et non pour leur client. Cela crée des frictions supplémentaires et une mauvaise expérience en ligne. La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez y remédier et qu’il existe un processus éprouvé qui permet de transformer davantage de navigateurs en acheteurs.

Elle s’appelle optimisation des taux de conversion (CRO).

Il y a de fortes chances que vous ayez déjà entendu parler de CRO, mais dans quelle mesure en connaissez-vous le fonctionnement ?

Eh bien, nous, à Le bien de réaliser une étude infographique (voir ci-dessous) pour visualiser le processus de comment fonctionne l’optimisation des taux de conversion et je vais le résumer ici.

Le processus commence en fin de compte par l’acquisition de navigateurs ou de visiteurs en premier lieu. Cela peut se faire par la publicité, le référencement ou le social, mais c’est absolument nécessaire avant de passer à l’étape suivante.

Pour votre prochaine étape, assurez-vous de suivre ces visiteurs. Il y a plusieurs façons de le faire. Les exemples comprennent souvent des outils d’analyse conventionnels comme HubSpot et Google Analyticsmais devrait également inclure des cartes thermiques, des cartes à cliquer, des cartes à faire défiler, etc.

Ensuite, vous devez analyser ces données, à la recherche de thèmes communs, de modèles et d’indices sur les raisons pour lesquelles vos navigateurs quittent ou ne traversent pas le site.

À ce stade, le processus scientifique commence réellement. Vous commencez par formuler une ou plusieurs hypothèses sur les raisons pour lesquelles vos navigateurs se comportent comme ils le font et vous concevez une expérience testable pour votre public.

Ces expériences peuvent prendre la forme de tests A/B, de tests multivariés, de tests d’utilisateurs ou d’enquêtes.

Enfin, vous pouvez tirer les leçons de ces tests et apporter les modifications appropriées à votre site.

À ce stade, vous devez répéter la dernière partie du processus – analyser, expérimenter et améliorer votre site encore et encore.

Tous ces travaux ont pour effet cumulatif d’améliorer l’expérience utilisateur de vos navigateurs et de faciliter leurs recherches et leurs achats auprès de vous.

Lorsque cela est bien fait, cela se traduit par plus de conversions et, au final, plus de recettes.

Consultez l’infographie complète ci-dessous :

navigateurs-en-acheteurs-infographiques.png

Les commentaires sont fermés.

Share via
Copy link
Powered by Social Snap