Comment rédiger un business plan parfait ?

Récemment, des études ont révélé que 70 % des entrepreneurs recommandent de rédiger un business plan avant de créer une société. En effet, lorsqu’il est bien exploité, il représente un puissant outil stratégique qui servira de point de repère à votre entreprise.

Actuellement, les futurs propriétaires d’entreprise ont tendance à minimiser l’utilité d’un business plan dans leurs projets. Effectivement, un entrepreneur sur dix estime ne pas avoir d’un plan pourtant, correctement rédigé, il permet d’optimiser considérablement les bénéfices. Par ailleurs, suite à des recherches et analyses, il a été démontré que les entreprises avec un plan d’affaires se développaient 30 fois plus vite que les autres. En surplus, selon le « Journal of Business Venturing », la mise en place d’un business augmente les performances des petites entreprises. En outre, la majorité des investisseurs misent rarement dans une boîte qui ne dispose pas d’un plan d’action solide.

Business plan : à quoi ça sert ?

Tout d’abord, un business plan est un document contenant toutes les actions à entreprendre pour le développement d’une entreprise. D’une manière générale, un plan d’affaire doit présenter clairement les objectifs ainsi que les stratégies prévues pour les atteindre. L’objectif est de découvrir les opportunités commerciales liée au projet afin de développer le plan d’action adapter pour sa réalisation. De ce fait, un business plan doit contenir les objectifs commerciaux, financiers et stratégiques. Néanmoins, au fil du temps, un projet devra s’adapter aux besoins du marché et sera par conséquent, en constante évolution. A ce propos, le plan d’affaire peut servir de point de repère durant les 3 premières années, qui sont d’ailleurs les plus décisifs pour une entreprise.

Un business plan représente également un outil de communication auprès des futurs partenaires. En théorie, il permet aux investisseurs de voir la prépondérance d’une start-up sur le marché et son potentiel de survie sur le long terme. Afin de rassurer un fournisseur, le business plan doit mettre en avant un volume de commande crédible et attrayante. De surcroît, cependant, comme il s’agit d’un document professionnel à fournir aux partenaires financiers, il ne faut pas négliger son aspect visuel. Par conséquent, le contenu doit être clair et aéré.

Comment rédiger un business plan ?

Étape 1: l’executive summary

L’executive summary consiste à effectuer un résumé d’environ deux pages qui contient généralement une vision globale de votre entreprise. Il s’agit de l’accroche de votre Business plan de ce fait, cette partie doit présenter le document sous son meilleur jour. Par conséquent, on y retrouve des éléments essentiels tels que le nom de la société, la nature et les valeurs du projet. Pour la rédaction de l’executive summary, il faut :

  • Reconnaître son public cible et identifier leurs besoins.
  • Voir les failles actuelles de votre marché.
  • Avancer des solutions pertinentes pour résoudre l’insatisfaction des clients.
  • Analyser les forces et faiblesses de la concurrence.

Étape 2: présentation de l’équipe fondatrice

Dans cette section, vous devez mettre en avant les compétences des membres de votre équipe de direction. L’objectif est de convaincre les éventuels investisseurs sur les capacités de votre entreprise ainsi que celles de ses membres. De ce fait, il est primordial de démontrer l’expertise de chaque membre et leurs rôles dans la prise de décision commerciale, ainsi cette partie doit intégrer :

  • Une présentation des membres ainsi que leurs formations et parcours.
  • Les postes vacants qui nécessitent encore une campagne de recrutements.
  • Les coûts de l’embauche.
  • Le rôle des futurs partenaires.
  • Les valeurs qui animent l’équipe dirigeante

Étape 3: une étude de marché

Il s’agit d’une étape cruciale qui déterminera la pertinence de votre Business plan. De plus, elle permet d’analyser les failles et les potentiels du marché. Cette étude se base sur 3 axes essentiels :

L’offre : une fois votre public cible déterminé, vous devez analyser les offres déjà disponibles sur le marché. Pour ce faire, il est nécessaire de comprendre les stratégies commerciales des concurrents.

La demande : ici, il faut se concentrer un peu plus sur la clientèle cible en identifiant leurs habitudes d’achat ainsi que leurs budgets.

Les failles du marché : il est nécessaire de réaliser des enquêtes auprès de la concurrence et de votre niche. L’objectif est de découvrir les besoins non satisfaits au sein du marché afin de proposer une solution adéquate.

Étape 4 : les stratégies

Cette partie joue un rôle important dans la réussite de votre projet et dans la pertinence de votre business plan. La mise en place de cette étape se fait en deux parties. D’une part, il y a la stratégie commerciale qui intègre toutes les données relatives aux produits. De ce fait, les prix et les catalogues de services doivent y figurer.

D’autre part, la stratégie de communication qui consiste à définir l’image de votre entreprise et à promouvoir votre marque. Par ailleurs, elle a pour objectif d’améliorer votre visibilité notamment sur les réseaux sociaux tels que Facebook, Instagram, Twitter, etc.

Étape 5 : le business model

Le business model est une partie essentielle de votre plan, car elle permet aux investisseurs de déterminer vos capacités financières. En effet, dans cette section, vous allez établir le modèle économique de votre entreprise. Pour ce faire, vous devez impérativement inclure :

  • Un tableau prévisionnel du chiffre d’affaires minimum contenant l’estimation de vente par jour et tous les coûts nécessaires pour le fonctionnement de votre entreprise.
  • Un tableau du plan de financement intégrant les ressources à disposition ainsi que ceux nécessaires pour le lancement du projet.

Étape 6 : la forme juridique

Le statut juridique de votre entreprise déterminera les dépenses relatives à vos diverses charges fiscales. Par ailleurs, le régime d’imposition, les frais sociaux et administratifs doivent être inclus dans vos prévisions de dépenses. Effectivement, ces données sont indispensables pour l’élaboration de votre business plan et au bon fonctionnement de votre projet.

Étape 7 : le financement

Maintenant que vous disposez de toutes les informations nécessaires pour le lancement de votre projet, il est temps de passer à la dernière étape de votre Business plan. Ici, l’objectif est de faciliter l’obtention de financement venant d’un éventuel investisseur. Par conséquent, vous devez déterminer votre besoin de financement externe et détailler les moyens que vous allez employer pour en trouver.

Grosso modo, le business plan joue un rôle important dans le lancement de votre projet ainsi que dans la recherche de partenaires. A cet effet, il doit être rédigé minutieusement et doit évoluer au fur et à mesure que votre entreprise avance.

Laisser un commentaire