5 conseils d’optimisation des taux de conversion tirés de 5 études révélatrices

En grandissant, j’ai beaucoup appris des erreurs de mon frère aîné.

(Une fois, Derrick a dit le « mot en F » à la table et il a reçu son lecteur CD portable et Game Boy emportée pour deux semaines !)

Si ces leçons m’ont certainement aidé à éviter quelques balles, j’admets qu’il n’y avait rien de plus révélateur que les leçons que j’ai tirées de mes propres erreurs.

Bien sûr, il est facile de jouer la sécurité, mais les études suivantes prouvent qu’il est utile de secouer les choses.

Bien que leurs résultats ne doivent pas servir de fin en soi, l’objectif est de vous fournir suffisamment d’inspiration pour alimenter vos propres tests d’optimisation des taux de conversion.

Lieu, lieu, lieu

La présence de CTA sur votre site web ne garantit pas les conversions. Des facteurs tels que la copie, la couleur et, peut-être le plus important, le placement, contribuent tous à la performance de votre bouton.

Il ne s’agit pas de dénoncer l’importance de ces autres facteurs, mais en fin de compte, peu importe que votre CTA soit rouge ou vert si personne ne peut le trouver au départ.

Conscient de l’importance du placement, Kimberly Snyder a décidé de faire un test pour déterminer si elle devait incorporer son CTA « Ajouter au panier » au-dessus ou en dessous de sa vidéo explicative.

étude de cas sur le taux de conversion de kimberlysnyder

Après avoir analysé une carte thermique de la page, elle a remarqué que les gens ont cessé de défiler après la vidéo, laissant son CTA en dessous intact.

En déplaçant le CTA en haut de la vidéo, elle a vu une augmentation de 38% des conversions. (Source : QuickSprout)

Conseil pratique : les cartes thermiques peuvent être utilisées pour révéler des possibilités stratégiques d’amélioration des conversions sur votre site web. Comprendre le comportement des internautes sur votre site web vous permet de concevoir plus facilement un format qui s’aligne sur leurs actions. Vous ne savez pas par où commencer ? Nous vous suggérons de consulter CrazyEgg.

Soyez attentif aux détails

S’attaquer d’emblée à un point douloureux permet de transformer les sceptiques en pistes.

Si votre public est pressé par le temps, votre solution doit être rapide. N’oubliez pas que votre objectif est de réduire la douleur, et non de l’accumuler.

Un simple test de page d’accueil de Michael Aagaard d’Unbounce a révélé que le positionnement de votre contenu pour répondre aux appréhensions d’un visiteur a la capacité d’augmenter les conversions.

Aagaard est passé à la page d’accueil de son ebook 7 Principes d’optimisation de la conversion universelle pour tester deux points différents.

Optimisation du taux de conversion du contenu

A) Les connaissances et l’expérience acquises au cours de 4 années de recherche et de plus de 350 tests A/B sont rassemblées dans un livre électronique gratuit de 26 pages

B) Lisez le livre en seulement 25 minutes et découvrez les résultats de 4 années de recherche et de plus de 350 tests A/B

391 téléchargements plus tard, il a constaté que la variante B a augmenté les conversions de 18,59 %.

Conseil pratique : lorsque vous rédigez le contenu d’une page de destination, remettez en question chaque phrase que vous avancez. Pourquoi mon public devrait-il s’en soucier ? En quoi cela leur facilite-t-il la vie ? Est-ce que cela fait appel à leurs points douloureux ? En abordant la question du temps dès le départ, M. Aagaard a pu positionner son offre de manière à ce qu’elle semble plus facile à gérer pour son public.

Moins, c’est plus

Barry Schwartz, psychologue explique que si le choix offre aux gens la liberté, ce qui se traduit par le bien-être, on sait que trop de choix a un effet paralysant sur notre capacité à prendre des décisions.

La raison en est qu’un trop grand nombre de choix entraîne un trop grand nombre de décisions qui, en fin de compte, accroît l’anxiété des acheteurs.

Il s’inquiète d’accabler son public, Neil Patel, de QuickSprout, a décidé de tester si le nombre de choix de partage social a ou non un effet sur la décision de son public de passer à l’action.

Ce faisant, il a augmenté les possibilités de partage en ajoutant à la fois LinkedIn et Pinterest aux boutons Facebook, Twitter et Google+ qu’il avait déjà en place. Les résultats ont révélé que l’augmentation du choix a en fait conduit à une diminution de 29 % du partage.

Optimisation du taux de conversion de QuickSprout

Conseil pratique : plus d’options ne se traduit pas automatiquement par plus d’actions. Lorsque vous déterminez les boutons à inclure sur votre site web, veillez à faire référence à la personnalité de vos acheteurs. Ce n’est pas parce que Patel a choisi de s’en tenir à Facebook, Twitter et Google+ que vous devez le faire. Si votre public idéal passe beaucoup de temps sur Pinterest, échangez-en un comme bon vous semble.

Simplifier tout

Le shopping en kilt peut être stressant (du moins, je le suppose).

Consciente de leur inventaire écrasant, Buyakilt.com a décidé d’incorporer une option de filtrage des produits sur leur site web pour déterminer si cela influencerait ou non les conversions.

Optimisation du taux d'achat d'un kilt

Ils ont constaté que la mise en place de filtres conduit à ce qui suit :

  • 76,1% d’augmentation des recettes
  • 26% d’augmentation des conversions
  • Augmentation de 19,76% des visites au panier

(Source : Optimiseur visuel de site web)

Pas mal, non ?

Conseil pratique : ne pas vendre de kilts ? Pas de problème. Il y a plusieurs façons d’incorporer des filtres sur votre site web pour améliorer l’expérience de l’utilisateur. Nous avons ajouté des menus déroulants au centre d’apprentissage d’IMPACT pour permettre aux internautes de découvrir plus facilement les ressources qui répondent le mieux à leurs besoins. Découvrez-les :

Ressources_marketing_gratuites___IMPACT

Donner pour recevoir

Cette étude de cas est un peu un retour en arrière, mais la leçon apprise reste précieuse.

Si vous offrez un service ou un logiciel en tant que service, il est probable que vous proposez une sorte d’essai gratuit à des clients potentiels.

Bien que HubSpot ait initialement proposé un essai gratuit de 7 jours, ils n’ont pas pu s’empêcher de se demander si la prolongation de la période d’essai aurait une quelconque influence sur les conversions.

Sept jours étaient-ils vraiment suffisants pour qu’un prospect puisse prendre une décision ?

Voici ce qu’ils ont testé :

cta-control

cta-treatment

Ce faisant, ils ont constaté que l’essai de 30 jours a permis de créer un Augmentation de 110 % des demandes d’essai gratuit. (Source : HubSpot)

Conseil pratique : n’ayez pas peur de donner un peu plus que ce à quoi vous êtes habitué. Si cette approche s’est avérée bénéfique pour HubSpot en termes de soumissions d’essai gratuit, il existe des tonnes d’autres façons d’appliquer cette leçon à votre marketing. Si vous venez de découvrir un hack génial qui vous a permis de doubler votre liste d’adresses électroniques, détaillez-le sur votre blog. Donner vos secrets est un excellent moyen de gagner le respect de votre public et, en retour, d’en recevoir davantage.

Les commentaires sont fermés.

Share via
Copy link
Powered by Social Snap